Conseils aux nouveaux papas

Nouveaux papas, ne vous inquiétez pas. Tout va bien se passer.

J'ai tout lu. Et quand je dis « tout », veuillez bien comprendre que j'ai pratiquement TOUT lu.

À partir du moment où j'ai décidé d'avoir des enfants, je me suis mis à lire pratiquement tous les livres et tous les blogues pour papas qui valaient la peine d'être lus. J'ai en fait soit parlé directement aux hommes qui ont écrit ces livres ou ces blogues, soit je connais un type qui connait un type qui les connait, et ne ils sont guère différents de vous et moi.

J'ai assisté à des séminaires sur l'art d'être parent (on m'a même parfois autorisé à y parler), j'ai été membre d'innombrables groupes pour parents et j'ai même mis sur pied mon propre groupe. À vrai dire, le philosophe grecque, Socrate, avait peut-être touché le cœur du sujet quand il a dit : « La seule vraie sagesse est de savoir que vous ne savez rien ». Et d'après mon expérience, si nous pouvons accepter cette idée, nous devancerons la plupart des gens qui ont décidé d'avoir des enfants.

Le rôle de parent est parfois facile, à certains moments difficile, exaspérant ou frustrant, et à d'autres, il est soit extrêmement gratifiant, soit la chose plus effrayante au monde. Mais, les gens exercent ce rôle tous les jours. Des gens de partout dans le monde, qui parlent des langues dont on n'a jamais entendu parler, élèvent des enfants. C'est ce que font les familles depuis des milliers et des milliers d'années. Vous n’êtes pas le seul. Et c'est là notre première leçon à apprendre. Si nous maîtrisons ce sentiment qui nous fait ressentir à la fois notre incompétence et l'importance conférée à la continuation de notre espèce, nous avons déjà parcouru une bonne partie de la route en voie de devenir un bon père ou une bonne mère.

Si nous pouvons utiliser notre bon sens et notre instinct, et que nos aptitudes à l'écoute ne sont pas trop mauvaises, nous serons capables de suivre quelques règles simples pour élever des enfants. Il faut les nourrir, les garder au chaud et leur apprendre le nécessaire pour survivre.

Il faut changer les bébés rapidement pour éviter qu'ils ne développent une éruption cutanée, et écouter leurs pleurs pour apprendre les besoins auxquels il faut répondre. Ce n'est pas que ça ne représente pas du travail, mais ce n'est pas difficile. Nous devons être disposés à nous mettre à la tâche et à écouter ceux qui sont susceptibles de nous donner les renseignements les plus fondamentaux pour nous aider à réussir. Il nous faut également nous distancer des personnes qui ne savent pas de quoi elles parlent quand il s'agit d'élever des enfants, et ignorer leurs conseils. Cela n'a rien de bien sorcier. Ce n'est pas de la chirurgie cérébrale. C'est simplement du bon sens.

Une infirmière en pédiatrie nous apprendra tout ce qu'il faut faire pour prendre soin d'un bébé à la sortie de l’hôpital : le nourrir, le changer, le baigner et l'habiller. Il faut juste vouloir apprendre. Tout le reste s'apprend tranquillement, au fil du temps.

Si vous avez un doute quelconque, appelez votre mère, un service d'assistance téléphonique aux parents ou un ami de confiance. Si vous pensez que votre enfant est malade, vérifiez une source crédible en ligne, consultez un livre écrit par un professionnel de la santé ou rendez-vous à une salle d'urgence. Ou encore, demandez à votre mère ou à votre père s'il s'agit de quelque chose qu'ils ont vécu avec vous.

Il s'agit d'un processus d'apprentissage. Et ce sera beaucoup plus difficile avec votre premier enfant, mais vous suivrez vos instincts beaucoup plus facilement avec votre deuxième, troisième ou quatrième. Cela prend du temps.

C'est le conseil le plus simple que l'on puisse vous donner; remettez-vous en au système, fiez-vous à votre instinct, faites confiance en ceux qui sont passés par là avant vous et vous ont maintenu en vie pour que vous puissiez prolonger le cercle de vie.

Nous pouvons bien lire tous les livres et blogues en existence sur l'art d'être parent et personne ne nous donnera ce conseil parce qu'il n'est pas tellement intéressant, mais c'est la science fondamentale sur laquelle repose la manière dont nous, en tant qu'espèce, avons envahi cette planète avec notre progéniture - nous sommes résilients. Et, avec un peu d'aide, élever un bébé est pratiquement un jeu d'enfant.

Bien sûr, il y a cette deuxième leçon à apprendre, celle qui dit que nous ne pouvons pas tout maîtriser, mais j'aborderai ce sujet une autre fois. Pour l'instant, savourez simplement votre rôle de parent. Aimez vos enfants. Travaillez fort à être le meilleur père possible, et tout devrait bien se passer comme cela a été le cas pour des milliards de personnes dans le monde entier.