Comment ouvrir un REEE?

Tous les REEE ne se ressemblent pas. Chaque régime d’épargne-études peut varier en fonction des frais, des commissions, des types de placements détenus dans le plan et des taux de rendements prévus. Comme lorsque vous prenez toute autre décision financière, effectuer une comparaison entre divers fournisseurs de REEE vous permettra de choisir le régime qui convient le mieux à votre enfant et à vous-même. Suivez cette approche étape par étape pour être sûr de prendre la bonne décision pour votre famille et pour vous-même. C’est aussi simple que 1-2-3!

1RE ÉTAPE.

> Faites votre enquête.

Liste de questions à poser pour comparer les REEE

Voici une liste de questions qui vous aideront à comparer les REEE. Poser les bonnes questions vous permettra d’obtenir les bonnes réponses.

Protection du capital
Mon capital est-il protégé?
Combien d’argent pourrais-je perdre dans le pire des cas?
Frais et gestion
Quel est le coût total sur la durée du régime? Ne manquez pas de poser des questions sur :
  • Les commissions et les commissions de suivi
  • Les ratios des frais de gestion (RFG) ou les frais de gestion
  • Les frais de transfert
  • Les frais d’administration et les frais de souscription
Quel montant minimum dois-je investir pour ouvrir un régime d’épargne-études?
Mon enfant peut-il recevoir des paiements d’aide aux études pour sa première année d’études?
Fonds additionnels
Mon régime bénéficiera-t-il d’autres primes, en dehors des subventions gouvernementales?
Mon régime bénéficiera-t-il de paiements additionnels (ou de paiements discrétionnaires), en dehors des subventions gouvernementales?
Les frais de souscription seront-ils remboursés?
Flexibilité
Puis-je transférer ce régime d’épargne-études à tout autre enfant? Si c’est le cas, jusqu’à quel âge?
De quelle flexibilité disposerons-nous en ce qui concerne le choix d’établissements et de programmes couverts par ce régime d’épargne-études?

2e ÉTAPE.

> Parlez à un représentant avisé. Nos représentants de Consultants C.S.T. inc. sont là pour vous aider à démarrer.

3E ÉTAPE.

> Commencez à épargner pour l’avenir de votre enfant.